Dans l’histoire du sport automobile, le samedi 13 septembre 2014 restera marqué par la toute première course du championnat FIA de Formula E. Disputée dans les rues de Pékin, cette manche inaugurale a été âprement disputée.

Après des mois de préparation, le championnat FIA de Formula E prend une tournure concrète avec la première des dix courses d’une saison qui s’achèvera en juin 2015 à Londres. Serpentant autour du stade construit pour les Jeux Olympiques de 2008, le circuit de Pékin a offert les ingrédients habituels d’un tracé urbain, avec une succession de lignes droites, de chicanes et de courbes à 90°.

Pour cette première saison l’ensemble du plateau est équipé avec des Spark-Renault STR01E. Les mois de préparation avec les teams et le travail de tous les partenaires ont été couronnés de succès sur ce premier week-end qui voit 35 des 40 voitures engagées franchir la ligne d’arrivée sans encombre.
Les équipes de Renault Sport qui se sont beaucoup impliquées depuis le début du projet en 2012, dans l’architecture et la sécurité des monoplaces sont particulièrement fières d’avoir réussi ce challenge. La validation des choix techniques a permis à toutes les voitures engagées d’être performantes, fiables et sures dès le premier ePrix.

Disputée sur 25 tours, la course s’est déroulée sous un soleil radieux et face à des tribunes combles.
Placé en pole position, Nicolas Prost (e.dams Renault) réussissait parfaitement son envol pour virer en tête au premier virage. Il a ensuite mené l’essentiel de la course avant un accrochage fatal dans le dernier tour et laisser la victoire à Lucas di Grassi (Audi Sport ABT).

Le spectacle a été au rendez-vous et malgré la proximité des murs de protection, les caractéristiques des Spark-Renault SRT01_E ont permis aux pilotes de se ‘piquer’ au freinage, pour le plus grand bonheur des spectateurs.

Bravo à tous les Teams impliquées dans ce premier et sensationnel ePrix de Bejing 2014 !
Une nouvelle page de l’histoire du sport automobile s’écrit aujourd’hui et tout Renault est fier d’y participer.

Patrice Ratti, Directeur général de Renault Sport Technologies : « Pleine d’émotions, cette première course de Formula E représente un aboutissement pour tous les partenaires qui ont travaillé sur ce projet. Malgré les essais effectués ces dernières semaines, il restait une part d’inconnue, liée au début de la compétition proprement dite. En concentrant les essais libres, les qualifications et la course, la journée a été dense pour les équipes, les pilotes et l’organisation. Le bilan est positif pour Renault Sport, puisque nous n’avons pas rencontré de problème technique majeur sur les quarante monoplaces. »

CLASSEMENT
1. Lucas di Grassi (Audi Sport ABT) 25 tours
2. Franck Montagny (Andretti) +2’’867
3. Sam Bird (Virgin Racing) +6’’559
4. Charles Pic (Andretti) +19’’301
5. Karun Chandhok (Mahindra Racing) +23’’952
6. Jérôme d’Ambrosio (Dragon Racing) +31’’664
7. Oriol Servia (Dragon Racing) +41’’968
8. Nelson Piquet Jr. (China Racing) +43’’896
9. Stéphane Sarrazin (Venturi) +43’’975
10. Daniel Abt (Audi Sport ABT) +1’02’’507
Meilleur tour : Takuma Sato (Amlin Aguri) 1’45’’101

Retour en haut